Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 16:35

 

L'engouement pour ces jolies constructions ne se dément pas, et l'on en trouve maintenant associé à chaquelieu pensé par un jardinier dans une dynamique de respect de la nature.

Certains sont for majestueux, comme ceux du Jardin des Plantes à Paris ...

A tout seigneur tout honneur, le voilà dans sa majesté. Il est construit dans un espace qui se voudra de jardin "sauvage" où binettes et sécateurs se feront tout doux.

2012-03-22-Jardin-des-plantes---115-.JPG

 

2012-03-22-Jardin-des-plantes---77-.JPG

 

Il es est de plus "traditionnels" tels ces deux refuges repérés par une amie à Lagny.

Parc-de-Rentilly--pres-de-lagny.JPG

 

Refuge-a-insectes-Lagny.JPG

 

Mais le jardinier qui veut faire de sa maison un vrai refuge multiple peut s'inspirer
du travail du jardinier du Jardin des Glaces en Belgique, qui a transformé
chaque endroit possible !

Belgique-Juin-2010---314-.JPG

 

Belgique-Juin-2010---375-.JPG

 

Belgique-Juin-2010---428-.JPG

 

Belgique-Juin-2010---429-.JPG

 

Belgique-Juin-2010---400-.JPG

 

Et pour finir cette jolie série, les beaux hôtels installés à Langueux, dans un  envirronnement manifestement travaillé dans l'esprit d'une économie durable.

Le-Grand-Pre-Langueux---3-.JPG

 

Le-Grand-Pre-Langueux---4--copie-1.JPG

 

Et ... et ... et ... j'ai fini par le trouver d'occasion :

La maison nichoir de Jean François Noblet aux Editions Terre Vivante.


La-maison-nichoir.jpg

Repost 0
Published by Nos jardins et nos balades - dans Promenades
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 15:19

La-Bintinais-copie-1.JPG

 

 

Anciennement jardins ouvriers, inventés par l'abbé Lemire, ils sont les "ancêtres" des jardins partagés qui aujourd'hui se développent à grande vitesse dans nos villes.

A Rennes, l'objectif de la municipalité est d'atteindre la création de 1000 jardins familiaux en 2014.

Ceux ci sont souvent le lieu d'une diversité sociale intégrative dans la cité, les jardins familiaux de la ville de Rennes regroupent ainsi plus de 22 nationalités différentes.
Petite promenade à la Bintinais, le premier 'parc' de jardins familiaux, créé en 1980.

 

Ces lieux sont des espaces de biodiversité importants, très végétalisés entre les jardins, on croise des arbres fruitiers et des arbustes très variés. Ces espaces sont entretenus par les jardiniers de la ville, et des fontaines entre les parcelles permettent les arosages.

 

Les parcelles de 50, 100 à 150 m² s'ouvrent sur de petits portillons


Jardins-familiaux-0009.jpg

 

Jardins-familiaux-0007.jpg

 

Jardins-familiaux-0010.jpg

 

L'obligation est faite aux locataire de privilégier les cultures de légumes ...


Jardins-familiaux-0003.jpg

 

Jardins-familiaux-0005.jpg

 

Jardins-familiaux-0004.jpg

 

Et la diversité de ceux ci, leur beauté architecturale parfois, agrémente les lieux, au même titre que le rosier 'Dorothée Perkins' qui grimpe dans les arbres fruitiers,

 

Jardins-familiaux-0006.jpg

 

Jardins-familiaux-0002.jpg

 

Jardins-familiaux-0001.jpg

 

Les fleurs ne sont évidemment pas en reste et contribuent à attirer la petite faune butineuse. Ici, une abeille charpentière, Xylocopa violacea.

 

Jardins-familiaux-0011.jpg

 

 

Repost 0
Published by Nos jardins et nos balades - dans Promenades
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 14:27

Castel-Roc---2-.JPG

Les jardiniers élaboraient de fabuleux épouvantails, aujourd'hui ils contruisent des habitats pour loger les insectes du jardin !

Ce bel hôtel, je l'ai vu à Penvenan.

Magistrale réalisation !

 

Castel-Roc---1-.JPG

Repost 0
Published by *mimi* - dans Promenades
commenter cet article
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 17:10

Ces petites constructions destinées à accueillir les insectes commencent à se multiplier.

On les voit dans des jardins connus, installés en tant qu'objets pédagogiques ...

Puis dans les fêtes des plantes, quelques bricoleurs talentueux exposent leurs oeuvres.

S'il va de soit de poser des nichoirs pour les oiseaux, il l'est moins de penser à accueillir cette population, qui parfois encore fait peur.

Connait-on les guêpes solitaires ? les osmies ? Elles sont pourtant insdispensables dans la chaîne de vie de la nature et de ce micro espace qu'est le jardin.

A tout seigneur tout honneur, le premier hôtel - un vrai quatre étoiles -.que j'ai pu observer de près est celui du Parc Floral, dans le Bois de Vincennes à Paris.
Il est entouré d'arbustes et de floraisons destinées à nourrir les insectes et les papillons :

Parc Floral 1° mai 2010 036Parc Floral 1° mai 2010 037

 

Autre refuge à insectes, majestueux, celui du jardin des Mélanges, à Saint-Gilles des Bois, dans les Côtes d'Armor, meilleure preuve s'il en était besoin que ce qui est utile peut être beau.

 

 

Jardin des Mélanges 1° mai 2011 (134)

Jardin des Mélanges 1° mai 2011 (135)


Le domaine de la Roche jagu vient lui aussi de s'équiper de ces nichoirs, dans les quatre coins du jardin.

La Roche Jagu 29 avril 2011 (114)

La Roche Jagu 29 avril 2011 (27)

 

 

La Roche Jagu 29 avril 2011 (69)

La Roche Jagu 29 avril 2011 (81)

La Roche Jagu 29 avril 2011 (89)

La Roche Jagu 29 avril 2011 (96)

Les oeuvres totemiques de ToteMoo
près de Saint-Malo, à Saint Briac.

La Roche-Jagu 8 mai 2011 009

La Roche-Jagu 8 mai 2011 014

L'intérêt d'accueillir une diversité d'insectes dans le jardin est-elle à démontrer encore ?

Si oui, il faut aller lire Les Quatres saisons du jardinage,
les refuges à insectes y sont expliqués et un plan permet de construire le sien propre.
Construire un hôtel à insectes  

Plus intéressant encore, une page sur lesquels les lecteurs de la revue confient leur expérience, variée et diverse, concernant ces refuges à insectes.

Ici :  banniere-int




Repost 0
Published by Nos jardins et nos balades - dans Promenades
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 21:47

067a

 

Magnolias en fleurs, jonquilles, osteospermums déjà épanouis.

Les merveilles du printemps commencent à exploser sous le soleil et la douceur à Pors Even.

Les aeoniums en pleine terre cotoient les jonquilles et narcisses en fleur ainsi que les véroniques arbustives qui commencent à fleurir.

Les mimosas déploient leur flamboyance depuis trois semaines déjà.

 

Ploubazlanec mars 2011 002

Polygala myrtifolia

 

134

Hardenbergia violacea

 

 

137

Argyranthemum frutescens

 

Ploubazlanec mars 2011 005

 

Ploubazlanec mars 2011 007

 

Ploubazlanec mars 2011 008

 

Ploubazlanec mars 2011 009

 

Ploubazlanec mars 2011 011

 

Ploubazlanec mars 2011 012

 

Ploubazlanec mars 2011 015

 

Ploubazlanec mars 2011 018

 

Ploubazlanec mars 2011 019

 

Ploubazlanec mars 2011 020

Osteospermum 

 

Ploubazlanec mars 2011 024

 

Ploubazlanec mars 2011 022

 

Ploubazlanec mars 2011 023

Repost 0
Published by Mimi - dans Promenades
commenter cet article
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 20:10


Les dunes de Trez Goarem sont un espace protégé par le conservatoire du Littoral.

« La Presqu'île du Cap Sizun est cette pointe du sud de la Bretagne qui pénètre profondément dans la mer d'Iroise. La chaussée de Sein et ses récifs prolongent vers l'Ouest cette presqu'île rugueuse et belle. Le navigateur devine l'infini du voyage en observant ces pointillés de roches au milieu des courants dangereux mais si poissonneux.
Il pourra s'abriter au revers de quelques anfractuosités de landes pour débarquer dans de minuscules ports qui ont pour nom " heign hass " ou " feunteun aod ". Si l'Ouest du Cap lui paraît trop tourmenté et trop difficile à aborder, il pourra naviguer vers l'est où le climat est moins rude comme en témoigne la végétation moins rase.

Sur ces landes de bruyères à coussinet, le rose, le violet ou la brique concurrencent les jaunes de l'ajonc ou du genêt prostré. Sur les pelouses aérohalines, le crave à bec rouge ou les mouettes tridactyles trouvent la nourriture mais aussi le gîte.

Le visiteur, submergé par la puissance des falaises et des landes, pourra retrouver, dans la baie des Trépassés ou sur les dunes de Trez Goarem dans l'anse du Cabestan, des espaces dunaires à la végétation extrêmement rare et fragile. »  (Texte du site du Conservatoire du Littoral http://www.conservatoire-du-littoral.fr/front/process/Content.asp?rub=8&rubec=118)



Elles sont situées sur la commune d’Esquibien, à l’extrême ouest de la pointe Bretagne. C’est un lieu magique, sauvage, rude et parfois inhospitalier sous la tempête.

Divers habitats naturels sont décrits ici et montrés en photo :

http://habitats-naturels.fr/



Les pelouses dites aérohalines, sont des pelouses soumises en permanence aux effets du vent et des embruns.



Quelques unes des fleurs que j’ai prises en photo et que j’ai pu nommer, grâce à deux sites et deux livres.

Le premier site décrit le Platier d’Oye, en bord de mer du Nord : http://platier.free.fr/geo.php


Le second site sur la flore littorale : http://liboupat2.free.fr/Plantes/flor_lit/florlito.htm



Le livre : « Plantes des Dunes Bretonnes » de Viviane Carlier et Loïc Tréhin ed. Yoran Embanner


Le second : « Les plantes du littoral » de Jean David, aux ed. Gisserot.



J’ai du mal avec la reconnaissance des cirses et des chardons, sans doute parce que je n’ai pas les bonnes méthodes d’observations et que mes photos sont trop partielles.


Bugrane rampante maritime Ononis repens



Pourpier de mer Honckenya peploides.



Chardon penché Carduus nutans. ou cirse ?


Liseron soldanelle Calystegia soldanella


Cirse lancéolé Cirsum vulgare


Panicaut maritime Eryngium maritimum


Lotier corniculé Lotus corniculatus


Orchis pyramidal  anacamptis pyramidalis


Liseron des champs Convolvulus arvensis


Giroflée des dunes


Carotte sauvage,




Euphraise "Casse Lunette"
Euphrasia rostkoviana Hayne





Repost 0
Published by *mimi* - dans Promenades
commenter cet article

Profil

  • Nos jardins et nos balades
  • Ce blog est celui des copines et copains au jardin, amoureux des plantes, jardinier(e)s de grands et petits jardins, nous pourrons mettre ici nos reportages sur nos jardins au fil des saisons, les compte-rendus de visite de jardin.
  • Ce blog est celui des copines et copains au jardin, amoureux des plantes, jardinier(e)s de grands et petits jardins, nous pourrons mettre ici nos reportages sur nos jardins au fil des saisons, les compte-rendus de visite de jardin.

Archives

Pages

Liens